La survie de l’espèce

La survie de l’espèce ou comment parler de façon drôle et décontractée de l’économie – sujet éminemment sérieux qui fait prendre un ton grave aux journalistes et aux politiques. Vous voulez un exemple de ton décontracté, voici un patron qui s’exprime : “[…] et s’il faut vous attacher les couilles à vos pelleteuses pour y arriver, croyez-moi que j’ai du scotch !” et voici un ingénieur qui a une grande idée : “Je veux remplacer les cons par des machines....

décembre 24, 2013 · BD