Cent mille ans

Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires

BD


100 000 ans, il faut se rendre compte de l’échelle. Depuis Jésus-Christ, il s’est écoulé un peu plus de 2000 ans soit à peine un peu plus de 2% de 100 000 ans. Et ces 100 000 ans représentent la durée pendant laquelle il sera nécessaire de gérer nos déchets nucléaires ! Le chiffre est vertigineux et pose des problèmes inédits comme le choix des solutions à adopter pour qu’au fil des siècles et des millénaires nos descendants disposent de toutes les informations requises pour assurer la gestion de ces déchets que nous leur aurons si gentiment légué. Evidemment, ce n’est pas le problème le plus urgent à résoudre, il y en a bien d’autres, plus prosaïques, qui se posent dès maintenant. Comme la stratégie de stockage, les technologies à utiliser et, une fois cela établi, le délicat choix du lieu. Il y a des critères scientifiques à considérer comme le type de sol – il vaut mieux éviter de les enfouir dans une région à forte activité sismique tant qu’à faire – mais aussi bien d’autres considérations comme le fait que personne n’a vraiment envie d’accueillir ces poubelles radioactives à longue durée près de chez lui. Et là, il faut employer des techniques d’un autre ordre, disons plus politiques – au sens large – que scientifiques. Informer et convaincre sont les parties émergées de l’iceberg qui, selon cette enquête, en compte bien d’autres comme de l’incitation dans différentes gradations allant de l’octroi d’avantages divers et variés à la menace. Et c’est là le coeur de l’enquête menée par les journalistes Gaspard d’Allens et Pierre Bonneau et présentée sous la forme d’une bande dessinée réalisée par Cécile Guillard.

Je dois dire que si je connaissais, comme à peu près tout le monde, la problématique des déchets nucléaires, je ne connaissais ni l’Andra1 ni le projet Cigéo2 dont il est question dans cette enquête. Cet ouvrage a donc été un excellent moyen de découvrir ce sujet épineux.


Bonneau, Pierre, et al. Cent mille ans: Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires. Seuil, 2020.


  1. L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs est chargée de la gestion à long terme des déchets radioactifs produits en France (source).
  2. Cigéo est le projet français de centre de stockage profond de déchets radioactifs (source).