Une photo prise sur une plage de Cadaquès sur laquelle figure une belle silhouette en maillot de bain noir une pièce. On ne voit pas son visage caché sous ses cheveux. Mais à son attitude gracieuse, on ne peut s’empêcher d’imaginer. Qui peut-elle être, et si c’était la bonne, celle que le hasard – ou le destin – à mis sur sa route ? Si c’était le cas comment en être sûr, comment la retrouver ? Mais le hasard – ou le destin – et parfois cruel et réserve aussi de mauvaises surprises qui peuvent bouleverser une vie en quelques secondes.

Cette épaisse BD (312 pages) s’intéresse à un moment charnière de la vie d’un homme et questionne sur les hasards de la vie et sur les choix. Le livre est un magnifique objet aux dessins remarquables de Laurent Bonneau qui accompagnent magnifiquement cette histoire sensible signée Jim. Tout est réussi, tout d’abord de beaux paysages de bord de mer, des visages, des attitudes, mais aussi les dessins plus abstraits qui illustrent les pensées qui souvent le submerge. Pour être honnête, ce n’est pas le genre de sujet que j’affectionne – c’est peut-être pour ça que je n’ai pas grand chose à dire, je veux aussi éviter de trop en dire –, mais c’est la grande qualité graphique et l’objet qui m’ont attiré - sur ce dernier point je n’ai pas été déçu.


Jim & Bonneau, Laurent. L’Étreinte. Grand Angle, 2021.