L’Odyssée d’Hakim T1

De la Syrie à la Turquie

BD


J’avais terminé Yoga sur l’histoire des réfugiés et voici que j’enchaîne avec ce récit qui permet de mieux rentrer dans l’histoire personnelle d’un de ces migrants que les médias on tendance à déshumaniser lorsqu’il sont présentés en groupes – toujours au pluriel – dans les camps de réfugiés. Il est facile d’oublier que derrière le groupe il y a des individus et que derrière chaque individu, il y a une histoire souvent douloureuse – il faut garder à l’esprit que quitter son pays n’est pas un acte que l’on fait de gaité de coeur. Ce n’est pas un migrant, c’est Hakim et voici son histoire.

Les dessins et la façon de raconter de Fabien Toulmé font penser au travail de Guy Delisle, même si ici l’expérience racontée est indirecte, ce n’est pas celle de l’auteur, mais d’un tiers. Sur cet aspect, la série – puisqu’il s’agit d’une série en trois tomes – se rapproche du travail qu’a réalisé Emmanuel Guibert, où un auteur de bande dessinée raconte l’expérience d’un autre, dans La Guerre d’Alan à partir du témoignage d’Alan Ingram Cope. En voilà des références prestigieuses qui laissent présager le meilleur pour ce livre.

L’introduction qui explique à la fois la motivation et le procédé est particulièrement bien réalisée, très claire et sans pathos. Ensuite l’histoire est prenante, mais sa linéarité et l’absence de plusieurs degrés de lectures font que l’on se lasse un peu à la longue – je ne suis pas allé au bout de la série. Ceci ne nuit en rien à son objectif qui est de nous faire mieux comprendre la tragédie que vivent ces hommes, ces femmes et ces enfants. Elle contribuera je l’espère à sensibiliser la population à ce problème à redonner à ces migrants un nom, un visage et le statut plein et entier d’habitant de notre planète.


Toulmé, Fabien. L’Odyssée d’Hakim T1: De la Syrie à la Turquie. Delcourt, 2018.