L'Entaille

J’ai vraiment dû rater quelque chose. Il y a bien une esthétique dans cette BD, un hommage au cinéma de genre, au slasher1. Les plans sont très travaillés, très cinématographiques. Un côté un peu contemplatif, très peu de dialogues. Beaucoup de choses sont suggérées – c’est là que j’ai vraiment dû passer à côté. Le scénario est à la frontière entre la réalité et l’onirisme, la frontière est assez floue et le résultat est étrange....

6 févr. 2022 · BD