Turn the Ship Around!

A True Story of Turning Followers into Leaders

L’histoire de Turn the Ship Around! ressemble un peu à celle de nombreux films américains dans lesquels un entraîneur se retrouve propulsé à la tête d’une équipe de loosers qu’il parvient par sa sagacité à transformer en winners. Mais est-ce lui qui a agit dans ce cas alors qu’il n’est pas sur le terrain ou plutôt les joueurs qui mieux organisés, plus confiants sont parvenus à exprimer tout leur potentiel pour décrocher des victoires? C’est tout le sujet du livre, mais ici l’équipe est un équipage, celui du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SSBN) ayant les plus mauvais résultats de l’U.S. Navy, le Santa Fe. Et ce n’est pas de la fiction – comme À la poursuite d’Octobre rouge – mais une histoire vraie qui sert d’articulation à un livre de management dédié à la notion d’empowerment.

Une chose m’a frappé en lisant ce livre puisqu’elle est exacerbée lorsqu’elle s’applique à un sous-marin militaire, 5 personnes (le capitaine et ses chefs de département) décident et réfléchissent et les 130 autres personnes (le reste de l’équipage) exécutent.

We had 135 men on board and only 5 of them fully engaged their capacity to observe, analyze and problem-solve.

Dit autrement on se prive d’une partie des compétences, des connaissances, et de l’expérience de 95% de l’équipage. Lors de son arrivée, le commandant s’est vite rendu compte de ce phénomène en interrogeant l’équipage sur son activité et en recevant invariablement la même réponse.

[I do] whatever they tell me to do

Il appelle ce modèle leader-follower (command & control) et tout l’enjeu de la transformation qu’il va opérer avec succès est de le faire évoluer vers un modèle leader-leader (empowered teams). Le commandant David Marquet raconte cette évolution en découpant son récit en trois axes: Control, Competence et Clarity. Autour de chacun de ces axes il décrit plusieurs grand principes dont voici quelques exemples.

  • Control
    • Use «I intend to …» to turn passive followers into active leaders.
    • Resist the urge to provide solutions.
  • Competence
    • Do not brief, certify.
    • Specify goals, not methods.
  • Clarity
    • Achieve excellence, do not just avoid errors.
    • Build trust and take care of your people.

Ce retour d’expérience frappe énormément car il est issu d’un domaine extrêmement sensible et codifié, la défense nucléaire. Pas facile de déléguer alors que la vie des gens est en jeu. Et pourtant dans des domaines moins contraints ces modèles de followers perdurent et des employés passent leur temps à suivre des directives auxquelles ils ne croient pas pour leur plus grand malheur et celui de leur organisation. Il est temps de changer!


L. David Marquet, Turn the ship around!: a true story of turning followers into leaders, Penguin, 2013, 272 p, Amazon.