Jeunesse

Détective Popotin et le diamant arc-en-ciel

Il y a longtemps que je n’avais pas écrit sur un livre pour enfant (jeunesse), pas par manque d’envie, mais tout simplement car nous n’étions pas tombé sur quelque chose d’exceptionnel malgré notre petite douzaine de livre empruntée hebdomadairement à la bibliothèque. Cette fois nous avons lorgné du côté des livres-jeux. Pour les jeunes enfants ce ne sont pas des «livres dont vous êtes le héros», mais plutôt des «cherche et trouve» un peu à la manière de Où est Charlie ?

L’Hippopotame, l’ours, la tortue... et autres histoires

Nous sommes des grands fans des hippopotames depuis très longtemps (cf. Mon hippopotame). Le titre nous a certainement attiré vers ce recueil d’histoires. C’est le premier de ce format que nous lisons. Il s’agit de très courtes histoires (une page et demie environ) mettant en scène des animaux. Il n’y a pas que du texte, le livre présente également des illustrations, mais elle ne permettent pas à elles seules de comprendre l’histoire.

Rébellions chez les crayons

Un roman épistolaire pour les enfants voilà qui est une bonne idée. Encore mieux quand on décide de faire parler des crayons de cire, le genre d’instruments que seul les enfants utilisent – que les autres utilisateurs me pardonnent. Crayon Gris se plaint de ne colorier que des grandes surfaces: baleines, éléphants, etc… Crayon Rose de n’être utilisé que par la soeur du propriétaire – forcément. Crayon beige d’être complètement laissé de côté car relégué au coloriage du blé – c’est quand même pas tous les jours – et crayon Jaune et crayon Orange se disputent pour savoir lequel des deux est la vraie couleur du soleil.

La cité des animaux

Nous revenons toujours du festival de BD de Colomiers avec une trouvaille – cf. Le piano oriental lors d’une édition précédente. Cette fois, il s’agit d’un très beau livre pour enfant proposé par une maison d’édition qui a du goût L’Agrume. Depuis que j’ai fait sa découverte avec Dora, je vais de bonnes surprises en bonnes surprises. Il s’agit encore une fois d’un très bel objet aux dimensions respectables. La couverture est découpée dans un carton épais et l’intérieur ne propose que des doubles pages sur lesquelles figurent un dessin représentant un lieu différent de la cité des animaux.

Le tigre et le chat

L’adaptation de légendes en livres pour enfant donne souvent de très bons résultats – il font en tout cas partie de ceux que j’apprécie le plus. Avant celui-ci, notre dernière expérience en date était La naissance du dragon . Mais Le Tigre et le Chat est encore mieux, bien mieux. Le tigre est un poltron, un balourd qui ne sait même pas chasser. Alors que le chat est un remarquable prédateur, il maîtrise toutes les techniques à la perfection et n’est jamais à court de gibier.

Ronde de nuit

Que se passe-t-il lorsque les enfants vont se coucher ? Est-ce que tout s’arrête ? C’est un monde inconnu pour eux qui le sera un peu moins en lisant ce livre tout en ombres. Ils vont découvrir, quasiment heure par heure, ce qu’il se passe autour d’eux, dans les maisons ou dans la nature. Certains, s’amusent, d’autres travaillent. Certains partent chasser ou sont tout simplement occupés à déambuler. C’est ce satané réveil qui rompra le charme en mettant fin à cette ronde magique.

Le crocolion

Connaissez-vous bien le continent africain ? Pas si sûr. Je pense que vous apprendrez plein de choses en lisant ce livre à votre enfant. Le nom du plus haut sommet, celui du plus grand arbre et enfin, celui de l’animal le plus méchant qui vit sur ces terres. Vous savez peut-être déjà tout ça, mais permettez-moi d’en douter – on peut avoir des surprises. Vous apprendrez surtout que si savants que soient les papas, les enfants sont bien plus malins qu’eux et ont surtout beaucoup plus d’humour.

Blaise et le château d'Anne Hiversère

Les poussins ont dix jours pour préparer la grande fête d’Anne Hiversère. Et il y a du boulot car tout ici est démesuré. Mais bon, ils sont très nombreux et ont un chef très compétent, nommé Blaise, pour les guider. Vous le constaterez il faut beaucoup de choses pour construire ce château et les poussins ne sont pas au bout de leur peine. Mais vous comprendrez que le jeu en vaut la chandelle lorsque vous verrez la liste des invités.

Une chanson d’ours

Ne vous y trompez pas, Les éditions Hélium n’ont pas opté pour un très grand format qu’à des fins esthétiques ou mercantiles. La principale raison est de permettre aux lecteurs de profiter pleinement de – ou de simplement voir – tous les détails qui emplissent chaque double-page de ce livre et d’y chercher papa ours et surtout petit ours. Il y a un peu de Où est Charlie ?, mais avec une histoire narrée dans un récitatif figurant dans une bande en bas des pages.

Imagier Français-Anglais

Un imagier bilingue quelle bonne idée ! Celui-ci, comme beaucoup de ses semblables, embrasse plusieurs thèmes: des animaux aux nombres en passant entre autres par les fruits, les transports et les couleurs. Un judicieux système d’onglets permet d’accéder aisément à chaque section. Mais ce n’est pas là sa seule utilité. Il aidera les parents à retenir les pages afin d’éviter qu’elles ne soient tournées trop vite et par paquets par des petits doigts un peu trop pressés – ne vous inquiétez pas elles sont suffisamment solides pour supporter ce genre de traitement.