Depuis Aâma je n’avais plus lu une aussi grande BD de science fiction. A vrai dire, les deux ouvrages ne sont pas comparables, Aâma est une excellente BD, Préférence système est un petit chef d’oeuvre. Je vais essayer d’en résumer l’histoire.

Dans un futur relativement proche – je dirais entre 2020 et 2100 – je ne pense pas que ce soit indiqué. Le protagoniste principal travaille au service de stockage. Son travail consiste à présenter devant un comité les archives des oeuvres qui ne sont plus assez consultées – basé sur un calcul du nombre ou du pourcentage de consultations qui ne tient évidemment pas compte de la qualité des oeuvres. Le comité a alors la charge de décider de les conserver ou de les supprimer définitivement. Pourquoi cela me direz-vous ? Eh bien tout simplement pour faire de la place, car la capacité de stockage a atteint ses limites.

Franchement la totalité de son oeuvre, tout, commentaires, articles et dossiers afférents tiennent sur 6 GO … On en est là ?

On en est là, agent Mathon ! Si John-Streamytz veut continuer de partager ses vidéos sur YouTube. Si Kamelia-72 veut continuer de poster ses photos de vacances on en est là ! Que pensez-vous qu’il se passera si nous disons à K-RINEOHMYGOD qu’elle ne peut plus montrer son corps sur Instagram ? Ce sera l’apocalypse, Yves ! La fin du monde occidental !

Comment réagir lorsque l’on présente devant ce comité le film 2001, l’Odyssée de l’espace tiré du livre d’Arthur C. Clarke et que la décision ne fait pas de mystère.

Ce monde imaginé par l’auteur est plein d’intelligence et la référence au film n’est pas gratuite. Dans cette société les robots assistent les humains – ils portent même leurs enfants comme vous pouvez le voir sur la couverture – et la référence au HAL, l’intelligence artificielle qui gère le vaisseau dans le film 2001, l’Odyssée de l’espace, est retournée.

Ça, c’est l’intelligence, le traitement de données. Elle est la grande différence avec vous, vous, vous êtes équipés d’une chose en plus la sensibilité.

La sensibilité c’est ce qui vous permet, contrairement à nous un accès à la décision sans effectuer tous les calculs.

C’est un accélérateur qui vous permet de voir le monde autrement que comme un simple amas de données. […]

Nous les robots, nous envions votre capacité à sélectionner des parties du réel, d’en isoler des constituants et de vous construire à partir d’eux.

C’est ce qui vous permet de faire des choix que nos calculs, nos associations mathématiques ne permettront jamais.

Cette BD est tellement représentative d’une dérive probable de notre société que l’on pourrait la qualifier d’anticipation. Le fait qu’elle reprenne à son compte les mouvements de retour au source qui émergent actuellement abonde en ce sens.

Les dessins de l’auteur, Ugo Bienvenu, ont un style très particulier, très original, qui ajoute encore à la sophistication de cet ouvrage – qui aura peut-être une suite. Les critiques BD ne se sont pas trompés en lui décernant leur prix lors du festival d’Angoulême.


Ugo Bienvenu, Préférence système, Denoël, 2019, 168 p, Amazon.