Etrange

Le Meurtre du Commandeur T1

La sortie d’un nouveau Murakami est devenue au fil du temps un événement mondial. L’auteur japonais a acquis une notoriété qui lui aurait certainement valu une reconnaissance par le comité Nobel littérature si celui-ci n’était pas tombé en disgrâce. A une bien moindre échelle, j’ai moi même été victime de cet engouement qui m’a conduit à me procurer à prix d’or (près de 50 €) les deux tomes, dès leur sortie en librairie – alors que je préfère habituellement attendre l’arrivée des livres sur le marché de l’occasion.

Écoute le chant du vent suivi de Flipper, 1973

Écoute le chant du vent et Flipper, 1973 sont les deux premiers romans d’Haruki Murakami. Il les a écrits sur la table de sa cuisine. Ils forment avec La Course au mouton sauvage La trilogie du Rat – le Rat est une personne d’où la majuscule. Le Rat tourna la tête vers le plafond et puis, lentement, il ferma les yeux. Ensuite, il éteignit toutes les lumières qui peuplaient son cerveau, et son esprit s’engouffra dans de nouvelles ténèbres.

Les amants du Spoutnik

Les livres de Murakami sont pour moi comme un lieu où l’on aime se retrouver, où l’on se sent à l’aise. Je l’ai déjà dit – certainement à plusieurs reprises –, mais je le répète encore, j’adore ses descriptions du quotidien, l’ambiance de ses livres. Ses personnages aiment les plaisirs simples comme savourer une bière bien fraîche en écoutant un bon disque, certains arrêtent de fumer et j’aime à croire que ces comportements ont eu une influence sur moi – pas besoin de vous faire un dessin.

Kafka sur le rivage

Confortablement installé sur le canapé, j’observe les alentours et me rends compte que ce salon est exactement l’endroit que je cherchais depuis longtemps. Un endroit secret, tapi dans un creux du monde, exactement comme celui-là. Mais jusqu’ici ce lieu n’existait que dans le secret de mon imagination. Je n’arrive pas encore à croire tout à fait qu’il existe réellement. Je ferme les yeux, inspire profondément, et il s’installe doucement en moi, comme un doux nuage.

La Course au mouton sauvage

Haruki Murakami est un grand auteur japonais. Ses romans se caractérisent pas l’insinuation du fantastique, bien souvent poétique, dans le quotidien des personnages. Il surgit incidemment, sans que l’on sans rende vraiment compte, un peu comme quelque chose qui nous paraît bizarre mais que l’on ne remarque pas tout de suite. Puis, petit à petit, il prend de l’importance et devient prépondérant dans l’histoire. N’allez pas croire pour autant que c’est là, et uniquement là, que réside l’intérêt de ses romans.

Le musée du silence

Dans un petit bourg japonais isolé, une très vielle dame conçoit un étrange projet. Elle souhaite dédier un lieu aux habitants de son village. Ce sera un musée, le musée du silence puisque ceux auxquels elle souhaite rendre hommage sont morts. Pour ce faire, elle a une idée originale. Elle souhaite exposer un objet propre à chacun des défunts. Bien sûr ce n’est pas n’importe quel objet mais un objet qui représente le plus fidèlement possible chaque habitant.

Docteur Nikola

Docteur Nikola est un roman datant de la fin du 19ème siècle aujourd’hui réédité chez Phébus dans la collection «Libretto». C’est un roman d’aventure mettant en scène – comme son titre l’indique – l’intriguant docteur Nikola. L’originalité de ce récit tient au fait que les intentions de cet occultiste ne sont, a priori, pas de sauver le monde … L’intrigue se déroule dans la Chine coloniale où le docteur se met en quête de pouvoirs spéciaux détenus par des moines.

Adèle Blanc-Sec T1

BD
Avec tout le tapage médiatique autour du nouveau film de Luc Besson, je ne pouvais que remettre le nez dans ma bibliothèque à la recherche des aventures de l’héroïne incarnée par Louise Bourgoin. Adèle et la Bête est le premier tome des aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec. Cette série, débutée en 1976 par Jacques Tardi, mêle les genres policier et fantastique et se déroule à Paris au début du XIXème siècle. L’héroïne, Adèle, est une jeune fille mystérieuse au caractère bien trempé.

L'ombre du vent

L’histoire se déroule à Barcelone sous le régime de Franco. Elle s’intéresse au parcours du jeune fils d’un bouquiniste. Son père, en guise d’initiation l’amène dans un endroit secret où sont conservés des livres rares afin qu’il choisisse et s’approprie un livre. Le jeune garçon va se passionner pour le volume qu’il a choisi et pour son auteur dont l’histoire est plus qu’étrange et mystérieuse. L’idée de départ est intéressante et l’écriture assez belle et divertissante.

Sandman T1

BD
Ne faut-il pas être fou pour tenter de capturer la grande faucheuse, la mort en personne: Death ? C’est pourtant ce que va tenter de faire Roderick Burgess, un médium pétri d’ambition se faisant appeler le roi de démons. Malgré ses efforts, il n’y parviendra pas. A la place de la mort, c’est son frère Dream qui tombera dans les filets du médium. Le marchand de sable fait partie d’une fratrie de sept enfants.