S’enfuir

Pour une fois Guy Delisle ne nous raconte pas sa vie, mais la vie d’un autre. Enfin, un moment bien particulier de la vie de Christophe André – non il ne s’agit pas du célèbre psychiatre – qui a été retenu en otage. Il venait de commencer sa première mission dans le cadre d’une ONG (MSF: Médecins Sans Frontières) en tant qu’administrateur (travail de bureau) dans le Caucase du nord (Tchétchénie) lorsqu’il a été enlevé....

juin 19, 2022 · BD

Le Detection Club

Après un so British Opération Copperhead que j’avais moyennement apprécié, je me suis plongé avec enthousiasme dans le non moins so British Detection Club de Jean Harambat. Côté graphique on est en terrain connu et les dessins stylisés et originaux correspondent parfaitement au genre. Car ici nous sommes dans le pastiche des romans à énigme et les protagonistes, les membres du Detection Club, en sont les auteurs les plus fameux de leur époque....

avril 7, 2022 · BD

Le monde sans fin

Nous avons bâti un système qui n’est stable que dans l’expansion. Juste avant de lire ce livre, j’avais écouté avec un vif intérêt Jean-Marc Jancovici qui était l’invité de la matinale de Guillaume Erner sur France Culture. Il était là pour parler de son association (ou think tank) The Shift Project et du livre qu’elle vient de faire paraître juste à temps pour l’élection présidentielle, Climat, crises: Le plan de transformation de l’économie française1....

mars 2, 2022 · BD ♥

Bételgeuse

Bételgeuse, en plus d’être le nom d’une supergéante rouge dans la constellation d’Orion, est celui du deuxième cycle de la saga Les mondes d’Aldébarans démarrée avec le cycle éponyme Aldébaran donc. Que dire sinon que ce deuxième cycle est dans l’exacte lignée du premier et que je ne vois pas trop quoi ajouter de plus par rapport à ce que j’avais déjà dit: La faune est toujours aussi exceptionnelle. De mon point de vue c’est ce qui fait la vraie force de la série....

novembre 6, 2021 · BD

La Légèreté

La Légèreté est l’équivalent du Catharsis de Luz ou du Lambeau1 de Philippe Lançon par Catherine Meurisse, c’est-à-dire sa réaction et sa tentative de reconstruction suite au massacre de Charlie Hebdo lors duquel un grand nombre de ses collègues et amis ont été sauvagement assassinés. Sa thérapie passe par la beauté, elle formule l’hypothèse que faire une overdose de beauté pourrait la sauver de l’overdose d’horreur qu’elle vient de vivre....

juillet 24, 2021 · BD ♥

Comédie française

J’adore les BD de Mathieu Sapin en immersion, une sorte de gonzo journalisme au second degré, par exemple lorsqu’il raconte la vie d’un journal dans Journal d’un journal, suit notre monument national Gérard Depardieu dans Gérard ou, encore mieux, lorsqu’il s’intéresse à la politique comme dans Le Château ou dans ce Comédie française. Pourtant, dans ce dernier livre, il n’est pas question que de politique – ou disons que de politique contemporaine –, il tente d’en faire sans vraiment y parvenir....

mai 16, 2021 · BD

Les grands espaces

Le feuillage des arbres de Corot, les bosquets de Fragonard, les buissons de Watteau, la campagne de Poussin … C’était mon jardin, mes paysages, mes grands espaces. Bien qu’elle soit sortie avant le confinement, cette BD est dans l’air du temps, du besoin d’espace, du retour à la terre, au vrai. Elle raconte avant tout une enfance heureuse à la campagne. Cette enfance est a priori celle de Catherine Meurisse passée dans un petit village de Poitou-Charente avec sa soeur et ses parents qui se révèlent être des campagnards érudits....

mai 7, 2021 · BD

Soon

Elle [l’humanité] a cru avoir vaincu la faim et la maladie, aboli les distances et dompté la Terre, bref: elle s’est crue invincible. Mais toute chose a son prix, et pendant que certains se gavaient de choses inutiles, d’autres sacrifiant leurs courtes vies à les fabriquer, au péril de leur santé, de leur environnement et de l’ensemble de la vie sur Terre. Je connaissais uniquement Thomas Cadène pour son travail sur le projet – appelons-le comme ça – les autres gens1 qui dans son approche était assez original puisqu’il remettait au gout du jour le format du feuilleton en publiant en ligne une bande dessinée dont il écrivait le scénario alors que différents dessinateurs (plus de 100 au total) se passaient le relais au fil des chapitres....

mars 28, 2021 · BD ♥

Opération Copperhead

Cette histoire est basée sur des faits réels1 et se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a un pied dans l’armée et un pied dans l’art dramatique (le cinéma et le théâtre) puisque les deux peuvent être dans certaines circonstances liés. Ce lien ne paraît pas évident au premier abord, mais en y réfléchissant, la propagande, la communication et l’espionnage en sont en quelque sorte des émanations. Dans cet univers nous suivons les aventures des protagonistes hauts en couleurs de cette opération rocambolesque....

mars 13, 2021 · BD

Delacroix

J’aurai plaisir à vous parler de Delacroix, à faire revivre devant vous cette puissante personnalité, à rendre le mouvement de ce peintre étrange, plein de défauts impossibles à défendre, plein de qualités impossibles à contester, qui sauta par-dessus le talent pour arriver au génie, et pour lequel, amis ou ennemis, admirateurs ou détracteurs, peuvent s’égorger en toute conscience, car tous auront raison, ceux-ci d’aimer, ceux-là de haïr. Il faut préciser d’emblée que cette oeuvre est le fruit d’une collaboration entre deux artistes à plus d’un siècle d’intervalle (1864 - 2019)....

février 19, 2021 · BD ♥

Journal d’un journal

J’ai lu cette BD de façon anachronique. C’est-à-dire en 2017 alors qu’elle est sortie en 2011 – et je publie cet article en 2021. Depuis le temps, force est de constater que Mathieu Sapin a fait du chemin. Notamment sur le plan du dessin. À côté de ses derniers livres, Gérard et Le Château ce Journal d’un journal ressemble à un brouillon. On voit les prémisses de ce qu’il a n’a eu de cesse de développer par la suite avec beaucoup de talent....

février 10, 2021 · BD

Blacksad T2

Autant le dire tout de suite, ce deuxième tome est un cran – voire deux – au dessus du précédent – et pourtant il était vraiment très bien. Les dessins étaient déjà d’un excellent niveau et ceux du deuxième tome le sont tout autant – peut-être meilleurs, mais difficile à dire lors d’une simple lecture sans s’y pencher plus en détail. La couleur dominante du tome précédent était le noir, celui de ce tome est le blanc....

janvier 29, 2021 · BD

Légendes

Emmanuel Guibert est un ponte de la bande dessinée. En 2020 il a été couronné par le Grand Prix du festival d’Angoulême et devait intervenir pour donner une conférence – depuis annulée pour cause de COVID – au Collège de France dans le cadre de l’entrée de la discipline au sein du vénérable établissement, une autre façon de célébrer l’année de la bande dessinée. Tout ceci pour se féliciter que Dupuis offre à son auteur star suffisamment d’espace pour exprimer toutes les facettes de son talent au sein de la collection Aire Libre....

janvier 13, 2021 · BD

Deuxième génération

Ce roman graphique est un récit autobiographique d’un enfant de la deuxième génération autrement dit les enfants des survivants de la Shoah. Il s’inscrit donc dans la même veine que Maus1, filiation que l’auteur revendique de façon explicite puisqu’il raconte même avoir essayé en vain de le faire lire à son père. À la différence de son illustre aîné qui abordait les deux époques (le passé dans les camps et l’après, la génération du fils), ce livre se concentre exclusivement sur la vie après les camps....

juin 19, 2020 · BD

Murena T1-4

La série Murena est devenue au fil des années un classique de la bande dessinée. Lorsque je l’ai emprunté à la bibliothèque, j’y allais un peu à reculons justement pour cette raison. Je préfère souvent l’originalité. J’ai donc été surpris d’être autant conquis par l’histoire. Il faut dire que de ce côté là, il y a de la matière puisque la série est consacrée à l’Empire romain. Plus précisément au règne de l’un des empereur qui a le plus marqué cette période, Néron....

février 2, 2020 · BD

L’Affaire des affaires

Je me souviens très bien avoir emprunté à la bibliothèque gérée par le CE de mon premier employeur un titre qui m’avait intriqué, La Boîte noire1. Je ne savais pas du tout ce qu’il y avait à l’intérieur – je m’étais dit que ça devait être le concept. Et j’ai découvert un univers extrêmement complexe que je ne connaissais pas du tout – mais alors pas du tout. Il était question de flux financiers entre des comptes hébergés un peu partout autour du globe, des listings, du blanchiment d’argent....

décembre 22, 2019 · BD

L'air de rien

En commençant L’air de rien d’Aude Picault j’ai eu l’impression bizarre de l’avoir déjà lu. En fait il me rappelle fortement son précédent ouvrage Idéal Standard. Et ceci pour deux raisons. Le style des dessins et leur mise en couleur dans des tons pastels sont quasiment les mêmes. C’est un peu normal, mais certains artistes changent de style en fonction des ouvrages. Je ne dirais pas la même chose si j’avais à comparer Transat et Idéal Standard....

juillet 13, 2019 · BD

L'été Diabolik

L’été Diabolik est un plongeon dans un grand bain de nostalgie. Celle des années 60, des vacances au soleil, des premiers émois et des magasines de bande dessinées achetés dans les kiosques. Tout ceci sous fond de guerre froide dans la grande tradition des romans d’espionnage à la John le Carré. L’histoire se décompose en deux parties distinctes. La première est le récit des souvenirs et des événements plus que troublants relatifs à la période des années 60....

avril 14, 2019 · BD

Black Op T1

J’avais envie d’une BD un peu à l’ancienne, un bon vieux franco-belge. Je tombe sur le premier tome de Black Op à la bibliothèque dont la couverture aguicheuse avait déjà attiré mon regard à la librairie. Je ne risque pas grand-chose, allez je l’embarque. Je voulais du classique et je n’ai pas été déçu sur ce point, c’est du très – trop – classique : le traumatisme de l’enfance, la rivalité / trahison amoureuse, un complot pour faire élire les méchants républicains....

février 2, 2019 · BD

Le combat ordinaire

Le titre est un oxymore. Un combat n’est jamais ordinaire même si c’est celui de la vie. Le fond et la forme jouent également sur le contraste. Un dessin gai et des couleurs chatoyantes qui pourraient convenir à un récit humoristique alors qu’ils servent un propos globalement très sérieux – voire parfois un peu triste. Soyons clairs, nous sommes en présence d’un oeuvre de très grande qualité. Ce que j’ai dit concernant les dessins n’est d’ailleurs pas péjoratif, ils procurent un grand plaisir de lecture et mettent en scène des personnages attachants et expressifs....

janvier 4, 2019 · BD ♥