Nos mondes perdus

Tout commence par le commencement, la genèse, les théories créationnistes. La religion en prend un bon coup au passage, on ne pouvait pas en attendre moins d’un esprit scientifique comme celui de Marion Montaigne. Et donc Dieu, après avoir créé tout un univers et la mécanique quantique décide de surveiller de près ce que chaque humain fera de ses organes génitaux. Ensuite, dans l’ordre chronologique, elle nous explique comment tout ce petit monde s’est mis à douter fortement en pratiquant l’archéologie, qui deviendra la paléontologie, et en découvrant des squelettes qui ne ressemblaient manifestement à rien de connu....

19 dĂ©c. 2023 Â·  BD  ♥

City on fire

Je ne sais pas pourquoi je me suis mis en tête de lire ce roman et encore moins de le terminer – je me souviens d’avoir fait le même genre de bêtise il y a des années avec un autre défi lancé aux lecteurs les plus patients, Jonathan Strange & Mr Norrell. Il est vrai que j’apprécie tout particulièrement la littérature américaine, mais là quand même près de 1000 pages dans un style très classique – pour ne pas dire ennuyeux – ça s’apparente à du masochisme....

King Kong théorie

L’incipit de ce livre devrait passer à la postérité. J’écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbattables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. Dans cet essai, Virginie Despentes aborde plusieurs sujets qui lui tiennent à coeur. Tout d’abord la place de la femme dans la société, du féminisme donc mais à la sauce Despentes....

Le fils de Pan

Le livre est magnifique, une grosse et belle bande dessinée au dos toilé édité par Sarbacane. La couverture nous donne un bel aperçu de la qualité des dessins, ils sont somptueux. Bien que ce ne soit pas clairement indiqué – peut-être parce que les deux histoires peuvent se lire indépendamment –, il s’agit de la suite du Dieu vagabond. On retrouver le personnage d’Eustis, un satyre de la cour de Dionysos qui possède de nombreuses aptitudes....

1 dĂ©c. 2023 Â·  BD

L’invitée

Emma Cline a fait une entrée remarquée en littérature avec son roman The Girls qui s’inspire des crimes de la secte de Charles Manson. Elle revient cette année avec l’invitée, un roman qui raconte l’errance d’une jeune fille prénommée Alex. Ce roman parvient à laisser le lecteur au bord du précipice. On a l’impression qu’Alex va y tomber chapitre après chapitre. Il y a un côté Moins que zéro de Bret Easton Ellis, la défonce, l’argent, mais vu depuis l’autre côté, du côté de ceux qui ce brulent les ailes comme des insectes attirés par la lumière....

The nice house on the lake T1

Imaginez que vous êtes invité par un ami que vous n’avez pas vu depuis très longtemps pour un séjour dans une superbe – le mot est faible – villa qui se situe au bord d’un lac. Si je vous dis que vous allez y retrouver des personnes que vous avez déjà croisées, peut-être des amis, puisque votre hôte a pris la peine de réunir une sélection de ses meilleurs amis, génial non ?...

24 nov. 2023 Â·  BD

Les Naufragés du Wager

Je n’ai pas l’habitude de lire des romans d’aventures – et encore moins historiques – mais, ce livre n’est pas une exception car, s’il ressemble à s’y méprendre à un roman, il s’agit d’une histoire vraie. On pourrait facilement se tromper car, comme je l’ai appris lors de la lecture, le Robinson Crusoé de Daniel Defoe a été inspiré par l’histoire, qui s’est déroulée quelques décennies avant les événements du Wager, d’un naufragé écossais ayant survécu pendant quatre ans sur une île déserte....

Dernier week-end de janvier

Est-ce un retour de Bastien Vivès à son meilleur niveau ? Sur le plan des dessins c’est indéniable, il semble avoir atteint un pallier sur lequel il évolue avec élégance. Il a un style bien a lui à la fois dans les dessins, dans la mise en page et dans ce choix du monochrome. Le tout est d’une élégance et d’une justesse rare, et ce Dernier week-end de janvier en est un exemple....

19 nov. 2023 Â·  BD

Henry Kissinger

Henry Kissinger est certainement le seul secrétaire d’État des États-Unis qui est passé à la postérité au niveau mondial, c’est dire l’impact qu’il a eu sur la politique étrangère américaine. Et, comme le rappelle à juste titre Gérard Araud, cette performance est encore plus remarquable pour un enfant émigré juif allemand qui a fui la guerre. Le diplomate français retrace dans ce livre qui n’est pas une biographie – mais s’en rapproche – le parcours de celui qu’il qualifie de diplomate du siècle....

NeoForest T1

Le conte de fées revisité en mode dystopie dans une déclinaison que je n’avais encore jamais croisé, le néoféodal. Les républiques s’étaient éteintes depuis fort longtemps, les civilisations s’étaient effondrées, et puis après quelques siècles de retour à l’état sauvage, un nouveau monde était né. Les seigneurs qui s’étaient approprié les terres baptisèrent le système par le nom clair et sans appel de néoféodal. NeoForest ou comment transposer du très classique dans un univers très original....

3 nov. 2023 Â·  BD

Que notre joie demeure

En littérature comme ailleurs il faut dépasser ses préjugés. Et je dois avouer que sur ce point, Kevin Lambert m’a donné une bonne leçon. Lorsque j’ai vu apparaître son visage dans les journaux et sur les écrans suite à la polémique déclenchée par son collègue écrivain Nicolas Mathieu à propos de l’intervention d’un sensitive reader – et donc d’une suspicion de censure, gros mot de la littérature – dans le processus d’édition du livre du québécois....

Cher connard

Ce livre n’est ni un livre sur MeToo, ni sur le COVID et le confinement, ni sur le défoulement de haine qui fait rage sur internet, ce sont simplement les marqueurs d’une époque qui nourrissent la conversation entre deux bad asses, un écrivain et une actrice, qui tentent de faire le deuil de leur vie d’avant que l’on pourrait résumer par la défonce. Rien ne m’attire rien ne brille rien ne me bouleverse plus....

Demon Days

Que fait une dessinatrice de comics japonaise, Peach Momoko, lorsque on lui laisse quartier libre ? Elle rapproche les deux univers qui la passionnent en transportant les héros Marvel dans l’univers fantastique du Japon médiéval peuplé de yōkai. Cet exercice de style m’en a rappelé un autre, 1602, dans lequel ces mêmes héros se retrouvaient dans une Amérique d’avant l’arrivée des colons. Ces transpositions, comme l’élaboration de scénarios alternatifs – j’en cite quelques-uns, Civil War, House of M ou encore le très réussi Superman Red Son –, sont une source d’étonnement car elles proposent au lecteur de retrouver des personnages familiers plongés dans des univers, ou des circonstances, qui ne le sont pas....

14 oct. 2023 Â·  BD

Le combat du siècle

Le combat du siècle ou The Rumble in the Jungle est le combat, organisé par Don King, qui eut lieu en 1974 à Kinshasa (au Zaïre, devenu depuis la RDC) et qui opposa les deux plus grands boxeurs de l’époque, le puncheur Georges Foreman et le technicien Mohamed Ali pour la conquête du titre de champion du monde de boxe anglaise. Et ce n’est pas tout, le combat n’est pas raconté par n’importe quel journaliste, mais par l’écrivain Norman Mailer plusieurs fois lauréat du prix Pulitzer....

Contrition

La contrition implique le repentir absolu, profond et, pour cela même, digne de pardon. C’est aussi le nom d’un quartier fictif qui abrite, à l’écart du reste de la ville, des délinquants sexuels condamnés notamment pour pédopornographie. Le sujet du livre et le noir omniprésent – le noir et blanc est la signature de Keko – n’incite pas spontanément à la lecture et pourtant, j’ai été très rapidement pris par l’histoire....

30 sept. 2023 Â·  BD

Cassandra Darke

C’est exactement le même schéma que dans Tamara Drewe. Sur le fond on est dans l’inspiration d’une oeuvre littéraire, cette fois c’est le grand Charles Dickens qui sert de modèle à Posy Simmonds et plus spécialement son livre Un conte de Noël et son célèbre personnage de Scrooge. Mais, là aussi, honneur aux dames et c’est une Cassandra Darke totalement amorale et misanthrope qui tient le rôle principal. Ce personnage central bien incarné est l’une des réussite du livre....

24 sept. 2023 Â·  BD

Humus

J’avais entendu parler d’un roman Houellebecquien, peut-être car, comme les protagonistes, Michel Houellebecq a été formé à AgroParisTech – pour être exact à Agro Paris-Grignon qui est devenu AgroParisTech – mais je pense plutôt à l’un des disciples du maître, Aurélien Bellanger. Comme les romans de Bellanger, Humus est avant tout un livre technique. La comparaison s’arrête là car Humus est d’un abord plus simple, moins technique, plus romanesque et se lit facilement....

La civilisation du poisson rouge

Le temps d’attention du poisson rouge est de 8 secondes, celui de la génération des millenials de 9 secondes. La croyance populaire dit que cette mémoire courte aide le poisson à supporter la vie dans son bocal, en va-t-il de même pour les humains, les sollicitations courtes, mais quasiment constantes des réseaux sociaux aident-elles à mieux supporter notre vie moderne ? Il est désormais rare de trouver quelqu’un qui attend simplement, à l’arrêt de bus, dans une salle d’attente ou en faisant la queue, tout le monde ou presque, sans distinction d’âge, est courbé en deux, plongé dans son smartphone....

Par la force des arbres

Le récit d’une retraite dans une cabane construire sur un chêne en pleine forêt adapté en bande dessinée. Cette cabane, Édouard Cortès l’a bâtie de ses mains et a fait le choix de s’y retirer pendant plusieurs mois, loin du monde pour tenter de se reconstruire. On prête aux arbres de nombreux pouvoirs et vivre au plus près d’eux, littéralement dessus, peut être un moyen de se ressourcer. En tout cas c’est un moyen d’observer tout ce qu’il s’y passe, l’arbre est un pilier de la vie de la forêt et, à ce titre, l’habitat de nombreuses espèces qui participent aux cycles de la nature....

3 sept. 2023 Â·  BD

Tragédie à l’Everest

Jon Krakauer, journaliste, auteur de plusieurs ouvrages, dont Into the wild – que tout le monde connaît grâce à son adaptation au cinéma – et alpiniste a obtenu le financement de la part de son journal, Outside, pour participer à une ascension de l’Everest afin de rendre compte de son expérience et de l’engouement croissant que connaissent les expéditions commerciales – de tourisme en enfer pour le dire autrement. Vu le titre et le fait que l’auteur dresse le bilan désastreux de ces expéditions de 1996 – celle à laquelle il a participé et celle d’une autre entreprise, Mountain Madness – je ne vais pas divulgâcher en disant qu’elles ont tourné au désastre....